Bien accompagnés, tout est possible

Témoignage d'une entreprise qui embauche un menuisier en situation de handicap sous contrat durable avec l'appui de Cap emploi 53.

Maxime est arrivé dans le cadre d’un contrat de mission intérim. Il n’a jamais cherché à cacher ses difficultés liées à son handicap et son histoire. Mais sans aucune aide, il n’y avait pas de possibilité d’embauche à suivre. Pourtant il s’est révélé compétent, autonome et motivé malgré sa lenteur. Cela fait du bien à tout le monde de le côtoyer. Nous avons noué de bons contacts avec CAP EMPLOI 53 qui nous soutient au montage de dossiers d’aides financières Agefiph. Nous avons le sentiment que l’intégration est réussie et que Maxime a trouvé sa place. Nous avons à cœur d’avoir une équipe « équilibrée » au sein de laquelle les salariés ont des valeurs communes dont l’intégration des personnes handicapées fait partie.

PELÉ menuiserie et agencement est une PME familiale située à Ernée en Mayenne depuis 3 générations. Maxime, diplômé d’un Bac Pro menuiserie, est arrivé en novembre 2017 dans le cadre d’un contrat de mission intérim classique qui répondait toutefois à notre obligation en heures d’insertion. Maxime n’a jamais cherché à cacher ses difficultés liées à son handicap et son histoire. Mais sans aucune aide à la fin de sa mission de 5 mois, il n’y avait pas de possibilité d’embauche à suivre. Pourtant il s’est révélé compétent, autonome et motivé malgré sa lenteur. Il était convivial en restant humble ; il s’est très bien intégré à l’équipe ; cela a fait du bien à tout le monde de le côtoyer.

Maxime aussi veut rester et nous informe de l’existence de la RLH Reconnaissance de la Lourdeur du Handicap. L’Agefiph nous oriente vers CAP EMPLOI pour avoir des conseils et être accompagnés.

La 1ère rencontre avec Cap emploi a lieu fin juin 2018. En attendant, Maxime occupe d’autres missions intérim ailleurs mais il se libère en novembre 2018 pour une étude dans notre atelier avec un ergonome prescrit par Cap emploi ; celui-ci observe le travail de Maxime et rédige des préconisations de tutorat et de matériels pour l’aider à améliorer son temps de travail et à moins fatiguer.

Nous avons noué de bons contacts avec CAP EMPLOI qui nous soutient au montage de dossiers d’aides financières Agefiph (tutorat et temps de travail supplémentaire et achats de matériels adaptés) et nous décidons d’embaucher Maxime en CDD de 6 mois à compter d’avril 2019. Après l’acquisition du matériel, nous avons de nouveau effectué des évaluations de temps chronométré pour monter le dossier de RLH qui nous a également mobilisés dans de nombreuses démarches administratives et entretiens.

Cela nous a permis de poser précisément et de façon chiffrée les compétences mais aussi les limites de Maxime. Cela n’a pas toujours été facile car nous trouvions que cela était un peu « stigmatisant » pour lui de passer par ces évaluations chrono et autres, à la vue de tous mais c’était dans une démarche destinée à l’aider au final car aujourd’hui il est embauché en CDI.

Nous avons le sentiment que l’intégration est réussie et que Maxime a trouvé sa place. Nous avons à cœur d’avoir une équipe « équilibrée » au sein de laquelle les salariés ont des valeurs communes dont l’intégration des personnes handicapées fait partie.

Fabienne et Laurent PELÉ, dirigeant

Partager cet article


Les partenariats